Un système d’irrigation ÉcoBleu est conçu selon les principes suivants:



Séparer les zones de vivaces, d’annuelles, haies et pelouse en tenant compte aussi des zones plus ensoleillées et ombragées.

Installation maximale de micro-irrigation par goutte à goutte pour les haies et zones de vivaces.

 

Détection d’humidité ou station de mesure d’évapotranspiration obligatoire.

 

 


Mesures complémentaires pour économiser l'eau :

 

Programmateur avec variation par pourcentage pour l’ensemble du cycle d’arrosage.

 

Installation d’asperseurs à jet fixes avec système PRS qui diminue grandement la fuite si la tuyère ou la buse est brisée.

 

Installation de deux neutres, un pour pelouse et un autre pour les vivaces/annuelles : pour pouvoir installer plus tard une station de mesure et ainsi contrôler séparément pelouse et autre secteurs.


Installation optionnelle de détection de fuites soit par appareil installé sur l’alimentation ou mieux encore par un programmateur qui analyse le débit et stoppe une zone si le débit dépasse trop la norme.

 

Installation avec buses strictement MPR (match precipitation rate, c’est à dire : taux de précipitation uniforme) pour les asperseurs rotatifs. Un rotor effectuant un quart de cercle doit avoir une buse donnant la moitié d’eau d’un autre effectuant un demi cercle.

 

Vous lisez ici un aperçu des différentes mesures à prendre lors de la conception d'un système ÉcoBleu.